AGRI INFO

Ads[none]

Ads[none]

mardi, juillet 26, 2016

Afghanistan: plus de 1.600 civils tués au 1er semestre de cette année

L'Afghanistan a enregistré au premier semestre 2016 un nombre record de victimes civiles depuis le début des comptages en 2009. Dans un rapport conjoint publié ce lundi à Genève, la Mission d'assistance des Nations unies en Afghanistan (UNAMA) et le Haut-Commissariat aux droits de l'homme notent qu'avec un total de 1.601 morts et 3.565 blessés, ces victimes sont en hausse de 4% par rapport à la même période 2015. Les Nations Unies rappellent qu'avec 388 tués, les enfants représentent le tiers des victimes.

Entre janvier et juin de cette année, l'équipe des droits de l'homme de la Mission d'assistance des Nations (MANUA) a documenté 1.601 morts parmi les civils, auxquels s'ajoutent 3.565 blessés. Cela représente une hausse de 4% du nombre total de victimes civiles par rapport aux six premiers mois de 2015 – et le semestre le plus élevé en nombre de victimes civiles depuis 2009. Au total, « le nombre total de victimes civiles enregistré par l'ONU entre le 1er janvier 2009 et le 30 juin 2016 atteint 63.934″ dont près de 23.000 morts et 41.000 blessés ».
Les Nations Unies accusent les forces insurgées, principalement les talibans et l'organisation Etat islamique (EI), d'être responsable de la grande majorité (60%) de ces victimes. Mais l'ONU note que celles causées par les forces gouvernementales sont en hausse de « 47 % par rapport à l'an dernier », et représentent 23% du total.
Chez les enfants, les explosifs abandonnés – mines et autres objets explosifs improvisés – sont responsables de 85% des morts et blessés. Le rapport revient donc sur ces destins brisés avec des récits d'enfants tués ou blessés alors qu'ils jouaient avec de tels objets. Dans un cas survenu le 13 avril et documenté dans le rapport, des enfants ont jeté un tir de mortier sur une route pavée après avoir vainement tenté d'échanger l'arme contre une glace. « Les gens sont tués pendant qu'ils prient, travaillent, étudient, en allant chercher de l'eau, en sortant de l'hôpital: chaque victime civile représente un échec et doit appeler chaque partie au conflit à réagir afin de réduire les souffrances des civils et renforcer leur protection », a estimé le Représentant spécial du secrétaire général de l'ONU à Kaboul, Tadamichi Yamamoto.
En outre, le rapport documente aussi d'autres graves atteintes et violations des droits de l'homme, y compris la prise pour cible délibérée des femmes dans la sphère publique, l'utilisation des enfants dans le conflit armé, des violences sexuelles contre des garçons et des filles, des attaques contre des locaux dédiés à la santé ou à l'éducation, des enlèvements et des exécutions sommaires.
Face à ce sombre tableau décrit dans ce rapport, le Chef des droits de l'homme de l'ONU rappelle que les  «violations dévoilées dans ce rapport entraînent une cascade d'atteintes potentielles aux droits de l'homme qui s'étendent de l'Afghanistan à la Méditerranée et au-delà, alors que tant d'Afghans sont poussés à chercher refuge à l'étranger en prenant des risques énormes ». « Les parties au conflit doivent cesser de prendre délibérément pour cible les civils et d'utiliser des armes lourdes dans les zones peuplées de civils. Il faut mettre un terme à l'impunité dont bénéficient les personnes responsables de victimes civiles, peu importe qui sont ces personnes », a conclu Zeid Ra'ad Al Hussein.
(Extrait sonore : Cécile Pouilly, porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme ; propos recueillis par Alpha Diallo
(Photo HCR/Sisomsack).
Afghanistan: plus de 1.600 civils tués au 1er semestre de cette année Reviewed by Radio Micah on mardi, juillet 26, 2016 Rating: 5 L'Afghanistan a enregistré au premier semestre 2016 un nombre record de victimes civiles depuis le début des comptages en 2009. Dans ...

Réactions :

Aucun commentaire:

Ads[none]