ALERTE MICAH!

Libye: le Conseil de sécurité appelle à appuyer l'Accord politique libyen

Les membres du Conseil de sécurité se sont félicités vendredi soir des réunions tenues cette semaine concernant la mise en œuvre de l’Accord politique libyen.
Ces réunions, notamment entre le Dialogue politique libyen et le Conseil de la présidence, ont abordé la fourniture de services de base, la reprise de la production de pétrole et les mesures de sécurité, y compris l'amélioration de la sécurité à Tripoli.
Dans une déclaration, les quinze soulignent l'importance de rétablir la production de pétrole du pays afin que ses recettes permettent au gouvernement d’entente nationale de fournir des services essentiels à la population.
Ils encouragent le Conseil de la présidence à poursuivre ses efforts pour élargir sa base de soutien et prendre les décisions nécessaires pour faire face aux défis politiques, sécuritaires, humanitaires, économiques et institutionnelles de la Libye, dont l'approvisionnement urgent de services de base au peuple libyen et la menace croissante du terrorisme.
A cet égard, les membres du Conseil de sécurité sont particulièrement préoccupés les groupes proclamant allégeance à un État islamique en Irak et le Levant (ISIL/Da’esh) et les groupes affiliés à Al-Qaida. Les quinze ont toutefois salué les progrès accomplis récemment et les efforts continus constatés dans la lutte contre cette menace.
Le Conseil a renouvelé sont appel fort à toutes les parties libyennes à participer de manière constructive, en bonne foi et avec une volonté politique soutenue à l’Accord politique libyen.
Il a appelé tous les Libyens à s'unir dans un esprit de réconciliation pour la mise en oeuvre de l'Accord et à renoncer à toute action qui pourrait porter atteinte à cette phase importante de la transition démocratique de la Libye.
Les membres du Conseil ont également renouvelé leur appel aux États membres de cesser leur soutien et contacts officiels avec des institutions parallèles qui prétendent être l’autorité légitime, mais qui se retrouvent en dehors de l’Accord politique libyen, tel que spécifié par ce dernier.
Enfin les membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé leur ferme attachement à la souveraineté, l’indépendance, l’intégrité territoriale et l’unité nationale de la Libye.

(Mise en perspective: Cristina Silveiro)
Photo: ONU/Loey Felipe

Aucun commentaire