ALERTE MICAH!

Turquie : Ban Ki-moon exhorte le gouvernement à respecter l'état de droit durant l'état d'urgence

Suite à la proclamation de l’état d’urgence en Turquie, dans la foulée du coup d’Etat manqué qui a secoué le pays la semaine dernière, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a exhorté jeudi le gouvernement turc à veiller au respect de l’ordre constitutionnel, des libertés fondamentales et de l’état de droit dans le cadre de sa gestion de l’après-coup d’Etat.
Dans un communiqué de presse rendu public par son porte-parole, le Secrétaire général a pris note des assurances répétées, données par les responsables gouvernementaux turcs, concernant le plein respect de l’état de droit et des procédures juridiques établies dans la conduite des enquêtes et des poursuites à l’encontre des personnes « considérée comme responsables de la tentative de coup du 15 et 16 juillet ».
« C’est d’autant plus important que l’état d’urgence a été instauré [pour une durée de trois mois] et que des arrestations, détentions et suspensions de masses sont en cours », a insisté le chef de l’ONU.
Le Secrétaire général a ainsi exhorté les autorités turques, conformément aux assurances données, à « faire tout leur possible pour veiller à ce que l’ordre constitutionnel et le droit international des droits de l’homme soient pleinement respectés, conformément aux obligations internationales de la Turquie ».
Il a précisé que « les libertés d’expression, de mouvement et de réunion pacifique, l’indépendance du pouvoir judiciaire et des professions juridiques et l’adhésion à une procédure juridique régulière » figuraient parmi ces obligations.
M. Ban a ainsi espéré que les procédures suivies dans la cadre de cet état d’urgence le soient « en toute transparence ».
(Mise en perspective : Jérôme Longué)
Photo: ONU

Aucun commentaire