ALERTE MICAH!

A la frontière Syrie-Jordanie, des agences onusiennes livrent avec succès de l'aide humanitaire

Trois agences humanitaires onusiennes et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont annoncé jeudi avoir livré avec succès une assistance à plus de 75.000 personnes coincées à la frontière entre la Syrie et la Jordanie.
« Aujourd’hui, le Programme alimentaire mondial (PAM), le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ont réalisé une opération de secours d’urgence pour fournir de la nourriture et des produits d’hygiène à plus de 75.000 personnes piégées le long d’un remblai de terre à la frontière entre la Syrie et la Jordanie », ont déclaré les chefs de ces agences dans un communiqué de presse conjoint.
« N’étant pas en mesure de franchir la frontière ou de revenir en arrière, la situation de ces femmes, de ces hommes et de ces enfants s’est aggravée de jour en jour. S’abritant dans des tentes de fortune dans des conditions difficiles avec des températures allant jusqu’à 50 degrés Celsius et de soudaines tempêtes de sable, ils n’ont pas assez de nourriture et ont juste assez d’eau pour survivre. Des soins de santé sont également nécessaires de toute urgence. Les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées et les malades sont particulièrement vulnérables », ont-ils ajouté.
Le PAM, le HCR, l’OIM et l’UNICEF ont remercié le gouvernement jordanien pour son soutien à cette opération.
« Nous sommes impatients de poursuivre nos efforts pour atteindre les personnes se trouvant le long de ce remblai de terre avec de l’aide humanitaire », ont-ils ajouté.
La Jordanie a fermé l’accès à cette zone du remblai de terre il y a plus d’un mois après une attaque à un poste frontalier jordanien. Avant cette fermeture, les agences humanitaires fournissaient régulièrement de l’aide depuis la Jordanie aux dizaines de milliers de Syriens coincés dans cette zone.

Mise en perspective : Jérôme Longué
Credit  Photo: HCR/A. Harper

Aucun commentaire