ALERTE MICAH!

TOGO/AGRICULTURE : LA COOPERATIVE JAT (JEUNES AGRICULTEURS TOGOLAIS) EN SORTIE PEDAGOGIQUE

L’agriculture de nos jours constitue l’un des secteurs les plus porteurs en Afrique. De plus en plus d’investisseurs, de bailleurs de fonds et d’entrepreneurs y voient un bon secteur d’activité pour faire affaires. Ainsi, le magazine économique « Forbes » disait de ce secteur en 2015 qu’il est le secteur ayant « fabriqué » le plus grand nombre de milliardaires en Afrique. Cette statistique semble avoir créé une émulation chez les « Jeunes Agriculteurs Togolais » qui veulent désormais sortir des sentiers battus de l’agriculture classique pour rendre cette dernière plus professionnelle et plus rentable. C’est cette volonté affichée de faire émerger l’agriculture togolaise qui a amené la JAT à adopter un certain nombre d’actions, dont des sorties pédagogiques périodiques de terrain. La dernière en date est celle d’hier samedi 20 août 2016.

Cette sortie a conduit le groupe d’agriculteurs à visiter en début de matinée, l’ONG « AGIDE » (Association pour la Gestion Intégrée et Durable de l’Environnement) située à Davié, dans la préfecture du Zio. Selon M. AGBALEGNON, président de cette ONG, « AGIDE a pour objectif de développer une agriculture soucieuse des impératifs écologiques ». Pour ce faire, l’ONG fabrique des intrants agricoles tels que des biofertilisants et des bioinsecticides permettant de réduire l’utilisation des produits chimiques dans la chaîne agricole. Et si la JAT a choisi de visiter l’AGIDE, c’est loin d’être un fait fortuit. En effet, la coopérative des « Jeunes Agriculteurs du Togo » partage la même préoccupation que l’AGIDE, notamment celle de limiter au maximum, l’utilisation des produits chimiques (qui peuvent se révéler toxiques pour les consommateurs) dans l’agriculture. « Les limites et les dégâts de l’agriculture industrielle occidentale sont assez alarmants pour nous inciter à réfléchir à des alternatives gagnantes. La JAT ambitionne de faire de l’entrepreneuriat agricole responsable, dans le respect de l’écosystème. L’ONG « AGIDE » offre des solutions qui ont fait leurs preuves. C’est donc l’occasion pour nous - dans l’optique pourquoi pas d’un partenariat – de découvrir des pratiques qui offrent une excellente combinaison entre production intensive et préservation de l’écosystème et de les porter à la connaissance de nos membres », déclare le SG de la JAT M. Beal M. KODJOLO, pour justifier la visite à  l’AGIDE. Afin de  marquer son passage à l’ONG, la JAT a non seulement mis en terre un papayer du nom de « Red royal », une espèce importée de la Thaïlande ; mais aussi, offert quelques spécimens de semences agricoles à l’ONG.

Cette sortie était également l’occasion pour les « jeunes agriculteurs » de s’enquérir des pratiques agricoles employées par d’autres agriculteurs, afin de les expérimenter plus tard, dans leurs unités de production. Dans cette perspective, ils ont visité deux fermes agricoles : la « ferme du légumier » dans le village de Bagbé, puis celle du SG de la JAT, la ferme « Ivyland » dans le village d’Agbozomé (préfecture de l’Avé). Les « jeunes agriculteurs » n’ont cependant pas manqué de partager leurs propres expériences avec leurs hôtes.

Cette sortie n’est pas la première du genre organisée par la coopérative. Le président de la JAT M. Eric G. LATE le rappelle : « Nous faisons souvent des sorties et celles-ci sont de nature pédagogiques ». Quid de l’objectif ? « Ces sorties nous permettent d’aller découvrir les meilleures pratiques sur le terrain. Nous les expérimentons et quand le résultat est bon, nous les vulgarisons auprès de nos agriculteurs ; ce qui leur permet d’améliorer leurs facteurs de production » précise-t-il.

La JAT est une coopérative agricole portée sur fonts baptismaux le 5 décembre 2015 dont l’objectif principal est de promouvoir l’entrepreneuriat agricole ; dans le but d’améliorer les conditions sociales et économiques de ses membres et des populations.

Aïcha ZIEBROU 

Marcel AKONARO

Aucun commentaire