ALERTE MICAH!

RDC: 20 000 réfugiés sud-soudanais signalés

La Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC), la MONUSCO signale la présence d'environ 20 000 réfugiés sud-soudanais dans le pays, « particulièrement » dans les provinces issues du démembrement de la Province Orientale. Ces personnes fuient les affrontements dans leur pays.
« Il y a eu une vague de la population qui s'est déplacée du Sud-Soudan vers la RDC, particulièrement dans l'ancienne Province Orientale. Certains éléments armés de la faction de Riek Machar , ancien vice-président du Soudan du Sud, ont traversé au niveau de la RDC. Nous avons eu à évacuer certains éléments qui étaient en très mauvais état de santé pour des raisons humanitaires », a indiqué Félix Prosper Basse, porte-parole de la mission onusienne.
Ce jeudi, on apprend que que les Sud-soudanais qui ont trouvé refuge à Aru en Ituri réclament une assistance urgente en vivres et non vivres, indique Radio Okapi.
Selon le président de leur regroupement, Charles Amule, depuis leur identification en juillet dernier par la Commission nationale pour les réfugiés (CNR), ils n’ont reçu aucune aide. Il affirme que certains enfants présentent déjà des signes de malnutrition.
Charles Amule indique que ce sont plus 13 000 Sud-soudanais qui ont fui leur pays et trouvé refuge à Aru. Ils vivent dans des familles d’accueil.
A l'en croire, ces réfugiés retournent dans leurs villages d’origine pour se procurer des vivres.
L'administrateur du territoire et la société civile locale plaident pour la relocalisation de ces réfugiés sud-soudanais loin de la frontière pour éviter « l’infiltration de l’ennemi ».
Interrogé à ce sujet, le responsable de la Commission nationale pour les réfugiés dans l’ancienne Province Orientale, Dominique Keleko promet que ces Sud-soudanais recevront bientôt une assistance.

Radio Okapi
Crédit photo/MONUSCO : Abel Kavanagh

Aucun commentaire