ALERTE MICAH!

UNICEF : le lavage des mains réduit la propagation des maladies

Plus de 300.000 jeunes enfants sont morts l’an dernier en raison d’infections diarrhéiques liées à un mauvais accès à l’eau potable et à l’assainissement, selon le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).
Ce samedi, 15 octobre on célébrait la Journée mondiale du lavage des mains. A cette occasion, l'UNICEF a exhorté les enfants, les familles et les communautés à faire du lavage des mains une habitude pour aider à prévenir la propagation de la maladie.
L’agence onusienne fait valoir que le lavage des mains avec du savon constitue une «solution simple» qui aurait pu empêcher beaucoup de ces décès.
Quand les enfants se lavent les mains avec du savon après être allé aux toilettes ou avant de manger, leur risque de contracter la diarrhée chute de plus de 40 pour cent, a indiqué l’agence.
Et dans des pays comme Haïti et le Yémen, face à des épidémies de choléra, l’UNICEF appelle à ce que la pratique devienne une habitude pour aider à réduire la propagation de la maladie et sauver des vies.
Haïti se remet lentement du passage de l’ouragan Matthew qui a frappé le pays au début du mois. L’UNICEF a relevé que les cas de suspicion de choléra et de diarrhée aiguë ont fortement augmenté dans le sillage de la tempête tropicale.

Credit Photo: UNICEF 
Jérôme Longué

Aucun commentaire