AGRI INFO

Ads[none]

Ads[none]

vendredi, octobre 07, 2016

Yémen : l'UNICEF appelle à la sécurité des écoles

Les Nations unies manquent toujours d'argent pour ses opérations humanitaires au Yémen. Alors que les enfants sont particulièrement touchés par la malnutrition sévère, il manque 145 millions de dollars au Programme alimentaire mondial (PAM) pour financer ses opérations d'aide d'urgence. L'UNICEF, de son côté, a besoin de 34 millions de dollars pour financer la rénovation et la réhabilitation des écoles dans ce pays. Car le conflit au Yémen a un impact dévastateur sur le système éducatif du pays – et sur les possibilités pour des millions d'enfants d'accéder à l'éducation.
Les enfants sont les premiers atteints par ces violences au Yémen. En raison des combats, de l'insécurité et de la fermeture des écoles, plus de 350.000 enfants n'ont pas été en mesure de reprendre leurs études durant l'année scolaire écoulée, portant le nombre total d'enfants non scolarisés au Yémen à plus de 2 millions.
Selon l'UNICEF, plus de 2100 écoles ne peuvent plus fonctionner. Elles ont été détruites ou endommagées. Certaines infrastructures publiques ont également servies de familles d'accueil pour les personnes déplacées ou utilisées à des fins militaires par les groupes armés. Et des enfants qui ne vont pas à l'école, la tentation reste grande. Ainsi depuis mars 2015, l'Organisation des Nations Unies a vérifié que 1.210 enfants, certains âgés de huit ans, ont été recrutés pour combattre.
Dans ces conditions, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) appelle à garantir la sécurité des écoles alors que les jeunes écoliers yéménites doivent reprendre le chemin des classes cette semaine. A cet égard, l'UNICEF soutient la rénovation de centaines de sites et apporte une aide à des centaines de millions d'enfants. « Cela comprend la rénovation de près de 700 écoles endommagées et la fourniture de mobilier scolaire, papeterie et de sacs d'école. « Les enseignants reçoivent une formation sur le soutien psychosocial pour aider les élèves à faire face aux horreurs du conflit », fait remarquer l'UNICEF.
De façon générale, la « crise humanitaire au Yémen » est considérée comme l'une des pires au monde », selon le porte-parole du Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU. Lors d'un point de presse ce mardi à Genève, Jens Laerke a rappelé que plus de 12 millions de personnes avaient besoin d'aide et que « l'économie est proche de l'effondrement total ». Il a ajouté que malgré une assistance à 6 millions de civils par mois, le taux de malnutrition sévère est le plus élevé dans le monde et touche particulièrement les enfants.
Au total, 90% de la nourriture et 80% des médicaments doivent être importés, a-t-il précisé.

Photo : archives/OCHA
Alpha Diallo
Yémen : l'UNICEF appelle à la sécurité des écoles Reviewed by Radio Micah on vendredi, octobre 07, 2016 Rating: 5 Les Nations unies manquent toujours d'argent pour ses opérations humanitaires au Yémen. Alors que les enfants sont particulièrement t...

Réactions :

Aucun commentaire:

Ads[none]